Comment tailler un pommier ?

fruit arbre pommier

Vous souhaitez tailler un pommier ? Sachez que la taille du pommier est différente selon l’âge du pommier et le type de pommier dont il s’agit. Mais examinons tout d’abord les généralités de la taille du pommier.

Généralités sur la taille du pommier

La taille du pommier sert à donner une forme au pommier et à favoriser sa croissance dans un premier temps. Ensuite, elle vise à favoriser la fructification lorsque l’arbre est mature. Elle encourage aussi la vigueur et la bonne santé de l’arbre. Pour cela, elle élimine les parties mortes ou moins vigoureuses du pommier. La taille se fait de Novembre à Février car sinon la cicatrisation ne se fait pas. Les instruments utilisés pour la taille doivent être désinfectés et après une taille, il faut enduire les parties coupées de mastic cicatrisant. Néanmoins, plusieurs types de taille existent correspondant à divers types de pommiers. Abordons d’abord la taille classique adaptée aux grands espaces, chaque pommier devant être distant de dix mètres de son voisin. Pour plus d’informations sur la taille des pommiers : LePotiblog.

La taille d’un pommier

Taille d’un pommier (jusqu’à 5 ans après la plantation)

Le jeune pommier peut être taillé dès qu’il a quatre branches et quatre bourgeons. La taille du tronc doit se faire au-dessus de la quatrième branche avec un gros sécateur. Les quatre années suivantes, coupez le tiers des nouveaux rameaux juste au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur. La première année, éliminez les fruits de l’arbre, pour aider à son développement.

Taille d’un pommier mature

Après ses cinq ans, l’arbre est mature. Coupez alors les branches mortes ou abimées, celles qui s’entrecroisent en gardant la plus vigoureuse. Eliminez aussi celles qui s’orientent vers l’intérieur, car l’arbre doit recevoir la lumière. Vérifiez l’équilibre des grosses branches (les charpentières). Coupez les nouveaux rameaux au-dessus du troisième bourgeon (taille tri-gemme) car les fruits apparaissent sur les nouvelles pousses. Au mois de Juin, éclaircissez le pommier c’est-à-dire éliminez des fruits pour que la sève se répartisse sur moins de fruits. Ces derniers seront plus gros et de meilleure qualité. Si vous devez éliminer trop de fruits, procédez en deux fois, pour éviter que les fruits tombent par excès de sève. Cependant il y a d’autres types de taille pour d’autres types, de pommiers. Par exemple, on peut tailler le pommier en cordon (pommier en espalier) lorsque l’espace est plus restreint.

grand pommier vert

La taille en cordon du pommier pour un espace plus restreint

Le cordon horizontal simple

C’est une taille en espalier pour séparer une allée et un jardin par exemple. Le plant au départ doit être adapté pour ce type de taille. Il doit présenter un porte-greffe et un scion de faible vigueur. Si vous achetez un plant de deux ou trois ans, il doit déjà être taillé en cordon. Vous attachez le tronc du plant à un tuteur vertical et en mars ou avril vous coudez le scion sur une palissade en fer de quarante jusqu’à quatre-vingts centimètres de hauteur. Vous pouvez installer un deuxième tuteur en oblique. Pour s’assurer que le scion ne rompt pas au niveau du porte-greffe, veiller à ce que le point de greffe soit à l’opposé de la direction de la courbure.

Le cordon horizontal double

Vous attachez le porte-greffe du plant à un tuteur vertical comme dans l’exemple précédent. Mais cette fois- ci, vous coupez la tige principale cinq centimètres en dessous la hauteur voulue. Puis vous palissez deux rameaux sur le fil de fer, un vers la gauche, un vers la droite. La taille se fait en été. Vous coupez les coursonnes verticales. Vous coupez les coursonnes horizontales à la taille tri-gemme (on garde toujours 3 bourgeons).

Le cordon oblique

C’est une façon de gagner encore plus de place en taillant le pommier en cordon oblique. Pour ce faire, il faut installer trois rangées horizontales de fil de fer distantes de soixante centimètres chacune, et des tuteurs en bambous à quarante- cinq degrés tous les soixante-quinze centimètres.  Le porte-greffe du plant est attaché au tuteur. Le scion progresse en oblique et on taille avec la méthode tri-gemme. Comme pour le cordon horizontal, veillez à ce que le point de greffe soit à l’opposé de la courbure. Le scion est attaché délicatement au bambou tuteur.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.